5ème journée au Vivier festival

5ème journée au coeur du VIVIER

Le VIVIER, festival artistique social, populaire et éducatif s’est déroulé sur deux semaines du 09 au 22 Septembre 2019.

Ce festival social, populaire, éducatif et artistique propose une programmation tout aussi variée qu’engagée : des concerts, performances et spectacles pluridsiciplinaires, conférences, tables rondes, veillées, expositions, temps forts de partages autour de brunch et poésies contées, des ateliers pour tout le monde pour tous les arts… TOUT Y EST ! 

BILAN Vendredi 13 Septembre 
De la danse, de la sueur, des émotions, de l’intime, de l’écoute, des rencontres, des to be, des or not, des néons, des veillées, des valeurs, des luttes. 💦

 

Merci d’avoir participé à nos cotés à ces deux semaines de folie au VIVIER

Le festival Le Vivier ouvrait ses portes Vendredi 13 Septembre 2019 à 17h30 avec un atelier théâtre d’1h30 animé par Anna Carraud.

Nous croyons en une jeunesse fertile, engagée, créative, et éveillée. Les routes étant nombreuses pour trouver ce que l’on cherche, les artistes partenaires portent un message optimiste à destination des plus jeunes. Des ateliers pluridisciplinaires seront proposés grâce au soutien d’une équipe pédagogique artistique engagées sur la thématique de l’art et la jeunesse.

Notre travail s’est construit autour d’une volonté première de ne pas conditionner les spectateurs, de manière à pouvoir leur permettre d’être au plus proche de notre démarche artistique. 

L’exposition TO BE OR NOT présente une cinquantaine de photographies ayant comme sujet central, l’instant et le conditionnement humain.  Les choix photographiques de cette exposition se développent autour de la volonté de questionner sur la capacité de chacun à percevoir – et refléter – des réalités diverses, voire opposées à notre environnement.

Une expérience en 2 étapes ⚠️

 

OBJECTIF N°1

Poser la question de la véracité de l’instant et de l’art. 

OBJECTIF N°2

L’art peut il être moteur de lien et de changement

To be or Not

Inscrivez-vous pour vivre l’expérience de manière connectée et continue dans le temps.

Pour clôturer ce vendredi soir au Vivier, l’équipe du festival proposait une veillée de libre pensée autour du regard social posé sur l’étrangé animé par l’ASMIE, Djenina Hagenburger

Cette veillée a permis de créer de nombreux échanges en totale cohésion avec une vision inclusive de notre société – le tout poétiquement orchestré par Manon Aounit.

« Liberté-Egalité-Fraternité, où Sont-ils passés? ».

Cette soirée animée a débuté par la  projection d’Un court-métrage de Fred Mira / 眯腊

Être nomade serait-il une folie ?
« Me, No Mad ! », c’est ce que dit le voyageur sans le sou à celui qui le regarde partir vers des frontières toujours plus hermétiques, rugueuses et brutales. Et pour qui ne peut payer son passage, le seul voyage possible est imaginaire.

Fred Mira, photographe, vidéaste, artiste multimédia (installations et performances audiovisuelles), auteur nomade, nous rapporte de ses voyages des visions et des sons qui l’ont imprégné.
Avec la complicité de JL Zivelonghi qui en a recréé l’univers sonore, Fred Mira nous offre ici un regard poétique et onirique sur tout ce que porte aussi avec lui et en lui celui que « l’on » nomme « l’étranger ».